0 826 621 290

Les basiques de la monétique

Monétique est la contraction de Monnaie et Électronique. Ce terme signifie l’ensemble des dispositifs utilisant l’électronique et l’informatique pour développer les transactions bancaires : distributeurs automatiques de billets, guichets bancaires électroniques, terminaux de points de vente, systèmes de banque à distance, etc…

5 septembre 2013

La monétique

Tout d’abord la monétique désigne toutes les technologies nécessaires pour l’émission et l’utilisation des cartes bancaires. Ce terme désigne aussi le transport et le traitement des transactions réalisées. Le support de base de la monétique est donc la carte bancaire ou carte de paiement.

L’émetteur

L’émetteur crée la carte et la met à disposition de son client. En France, l’émission d’une carte est réalisée obligatoirement par un établissement financier. Il peut être membre du Groupement des Cartes Bancaires CB ou non. Les avantages de l’adhésion au réseau CB résident essentiellement dans les coûts plus faibles. Et surtout dans la rapidité de traitement des transactions qui passent par le réseau CB.

Titulaire de ce compte ou non (Carte affaires “portée” par des employés alors qu’elle est adossée à un compte de l’entreprise, Carte “portée” par un adolescent alors qu’elle est adossée au compte d’un parent, etc.). Il est important de noter que le porteur de la carte n’en devient pas propriétaire. La carte reste la propriété de la banque qui peut décider de la reprendre si cela s’avère nécessaire.

 

 

 

Le porteur

Le porteur est celui à qui l’établissement financier remet la carte bancaire qu’elle a émise. Il doit souscrire à un contrat porteur carte bancaire où sont indiquées les conditions générales portant. En particulier, sur la délivrance, l’utilisation, la sécurité et le renouvellement de la carte.

Dans la majorité des cas (exception carte prépayée par exemple), une carte est adossée à un compte à vue, appelé aussi compte courant ou compte de dépôt.

 

 

L’acquéreur

L’achat d’une transaction de paiement se fait soit chez un commerçant au moment où du paiement par le porteur, soit quand le porteur effectue un retrait d’espèces dans un Distributeur Automatique de Billets ou un Guichet Automatique Bancaire (DAB / GAB). Pour réaliser la transaction, le porteur doit introduire la carte dans le terminal de paiement électronique (TPE) du commerçant ou dans le DAB / GAB de la banque. L’acquéreur est dans le premier cas la banque du commerçant qui lui a remis le TPE. Dans le second cas, c’est la banque du DAB / GAB.

 

 

L’accepteur

L’accepteur est soit le professionnel qui accepte l’utilisation d’une carte bancaire pour le paiement d’un produit ou d’un service. Ou encore, la banque qui met à disposition le DAB / GAB pour les retraits d’espèces. Le professionnel est équipé d’un TPE par sa banque.
La banque des DAB / GAB s’équipe elle-même de sorte qu’elle est à la fois l’accepteur et l’acquéreur des retraits et opérations réalisées sur ces machines. L’accepteur, quand c’est un commerçant. Il doit respecter ses engagements vis-à-vis de sa banque et s’assurer de la régularité des paiements par carte.

CONTACTEZ-NOUS !

 

 

Nous suivre
Derniers articles
  • TERMINAL BANCAIRE MPOS VERIFONE E285

    Le terminal bancaire E285 est un mPOS appartenant à la gamme engage de Verifone. Il s’agit alors d’un appareil de point de vente mobile qui est autonome et qui permet une acceptation sécurisée des paiements.

    Lire l'article
  • TERMINAL BANCAIRE FIXE VERIFONE T650C

    Le terminal de paiement T650C fait parti de la gamme de produit Verifone Trinity. Le TPE T650C est un terminal de comptoir basé sur Android qui est performant, ergonomique et intuitif afin de faciliter son utilisation.

    Lire l'article
  • cas client paiement sur borne de recharge

    Comment accepter les paiements sur une borne de recharge avec un terminal bancaire ?

    Comment accepter les paiements sur une borne de recharge avec un TPA ? Quelle monétique est utilisée ? Quel matériel est compatible ? Nous avons tenté de répondre à toutes ces questions à travers l’expertise d’un cas client.

    Lire l'article